• A vif

    Pour ceux qui ne l'auraient pas remarqué cette photo comme toutes celles de la série gravas se détache particulierement du reste de mon travail.

    En effet, celui-ci se découpe principalement en deux types d'une part les portraits et autoportraits principalement en couleurs, marqués par une violence latente, et les natures mortes, généralement en noir et blanc, exaltant le desespoir et le sentiment d'impuissance aprés le massacre.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :